Les questions abordées

Donnez votre avis sur ces questions

La qualité d’un environnement qu’il soit urbain, périurbain ou rural impacte directement notre propre qualité de vie.
La qualité de l’air constitue un des indicateurs de cette qualité environnementale. Nos activités humaines quotidiennes (transports, chauffage, alimentation…) consomment de l’énergie et émettent des gaz à effet de serre et des polluants atmosphériques. Ces émissions contribuent au réchauffement climatique, sont nocives pour la santé et ont un impact sur la qualité de l’air du territoire de l’Eurométropole de Strasbourg. Par exemple, on constate des phénomènes tels que la création d’îlots de chaleur pendant l’été (surélévation des températures dans certains secteurs).
Face à ces différents constats, les habitants et collectivités de l’Eurométropole s’engagent déjà pour une meilleure qualité de vie : à titre d’exemple, le territoire est notamment leader à l’échelle nationale sur l’utilisation du vélo, et s’engage dans la démarche « Zéro Déchets Zéro Gaspillage », de nombreuses initiatives vertes portées par des citoyens et associations fleurissent localement… Le changement des comportements et des modes de vie est en route afin d’offrir à tous un environnement de qualité !

SCHALK-t

Contribuez sur cette question !

La transition écologique est un défi totalement connecté à l’économie des territoires. Les notions d’économie et de croissance vertes reprises dans la loi de transition énergétique et pour la croissance verte en témoignent.

Le modèle économique a longtemps été basé sur une approche linéaire production-consommation-fin de vie. Depuis de nombreuses années, des modèles économiques tendent à dépasser ce schéma fortement consommateur en ressources naturelles. L’économie circulaire s’inscrit dans cette tendance, visant notamment un réemploi de la matière. La sobriété (consommer moins) et l’efficacité (consommer mieux) doivent être davantage recherchées. En effet, la transition écologique représente pour le territoire une opportunité de développement économique sur les filières telles que le recyclage, la production d’énergie renouvelable ou la construction durable. Le territoire de l’Eurométropole de Strasbourg compte aujourd’hui plus de 5 000 emplois associés à l’économie verte. Accompagnée des financements et des formations professionnelles pertinents, l’économie verte renforcera l’attractivité, la compétitivité et la résilience de notre territoire !

qst

Contribuez sur cette question !

Les transitions écologique, énergétique et économique sont des défis majeurs de notre société actuelle. Ces transitions constituent autant de domaines sur lesquels il est possible d’innover. En ce qui concerne l’Eurométropole de Strasbourg, les principaux risques sont liés au changement climatique (canicules, inondations, pics de pollution à l’ozone, etc.) ainsi qu’à une hausse des prix de l’énergie (précarité et vulnérabilité énergétique, difficultés économiques dans les entreprises, etc.) liée à la raréfaction des ressources naturelles. Face à ces constats, l’enjeu est de renforcer la résilience et la durabilité du territoire. Il est fondamental dans ce contexte de soutenir et de favoriser les initiatives visant l’expérimentation et l’innovation. La capacité d’innovation du territoire est un garant de son adaptation aux changements futurs. L’objectif étant par-dessus tout d’associer un maximum d’acteurs à cette dynamique.

qst3

Contribuez sur cette question !